AG des sociétés d’Etat 2020 : Trois entreprises dans le rouge !

La cérémonie d’ouverture de la 29e session de l’assemblée générale des sociétés d’Etat s’est tenue ce jeudi 24 juin 2021 à Ouagadougou. Placée sous le patronage du premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré,  cette AG  a permis de présenter le rapport de performance des sociétés d’Etat exercice 2020.

 Officiellement ouverte ce jeudi 24 juin, la 29e session de l’assemblée générale des sociétés d’Etat refermera ses portes le vendredi 25 juin 2021. Au cours de cette session, ce sont principalement 22 entreprises dont 19 sociétés d’Etat et 3 entreprises publiques de prévoyance sociale qui sont invitées à présenter à tour de rôle, leurs états financiers au titre clos au 31 décembre 2020.

Il s’agit de ACOMOD-Burkina, AGETEER, AGETIB, BUMIGEB, CARFO,  CNAMU, CEGECI,  CNSS,  La Poste BF,  LNBTP, LONAB, MINOFA,  ONEA,  SBT, SEPB, SOGEMAB,  SONABEL,  SONABHY, SONAGESS, SONATER,  SONATUR,  SOPAFER -B.  Sachant que les activités économiques en 2020 se sont déroulées dans un contexte  fortement marqué par la maladie à coronavirus et aussi dans un climat d’insécurité provoquant le bouleversement dans tous les secteurs d’activités.  Toutes ces sociétés,  selon le secrétariat général du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat ont vu leurs chiffres d’affaires baisser de 0, 34% passant de 1 379, 279 milliards en 2019, 1 374, 623 milliards en 2020.

SONABHY, LONAB et SONATUR en baisse

Les fortes baisses de volume ont été enregistrées par la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY), la Loterie nationale burkinabè (LONAB) et la  Société  nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) dont les chiffres d’affaires ont respectivement diminué de 42, 07 milliards,  de 8, 406  milliards et de 998  millions de FCFA  entre 2019 et 2020.

Cependant, la contribution directe des sociétés d’Etat et des entreprises publiques de prévoyance sociale au budget de l’Etat est passé de 334, 687 milliards en 2019 à 317, 237 milliards en 2020, soit une baisse de 17, 450 milliards. Et la valeur ajoutée globale qui mesure la contribution des sociétés d’Etat à la formation du Produit intérieur brut  (PIB) de notre pays qui passe  de 205, 303  milliards en 2019 à 188,601 milliards en 2020, soit une baisse de 16, 702 milliards de F CFA, la plus forte baisse de valeur étant enregistrée par la SONABHY, la LONAB et l’ONEA.  Parmi les sociétés d’Etat,  3  à savoir la SOGEMAB,  l’AGETEER et la CNAMU sont déficitaires avec un déficit cumulé de 1,119 milliards en 2020 contre 704 millions en 2019.

Soutenir les sociétés d’Etat

Il faut cependant reconnaître que 18 entreprises ont réalisé un bénéfice net cumulé de 195, 350 milliards en 2020  contre 192, 345 milliards en 2019.  Pour le ministre du Commerce  Harouna Kaboré,  il s’agira au cours de cette assemblée,  de travailler à apporter des réponses nécessaires aux sociétés en difficulté, afin qu’elles puissent jouer pleinement leurs rôles. P

Pour le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, vue l’importance des sociétés d’Etat, le peuple burkinabè doit répondre rigoureusement pour augmenter la résilience des entreprises face aux chocs exogènes. « Nous devons continuer à donner à nos entreprises publics, le dynamisme nécessaire à l’amélioration de leurs résultats. Condition sine qua non de leur viabilité dans un environnement sous-régional et continental de plus en plus concurrentiel », dit-il. Il invite par ailleurs les responsables d’entreprises à faire preuve de dynamisme et de rigueur dans leurs gestions, à cultiver l’esprit d’innovation et surtout à développer plus d’initiatives.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*